+41 (0) 41 930 02 66 info@lisibach-mb.ch

Presse de balles maïs solo

Types de machine

 

Version de la machine Structure Utilisation
S – Solo stationnaire sur 4 supports Industrie avec système de remplissage externe
D – Véhicule doseur Remorque à essieu unique Rempl. véhicule doseur chargeur télescopique
K – Remplissage à benne Remorque à essieu unique Rempl. avec une benne ou un fond poussant

Grandeurs de machine

 

Type Dimensions de la chambre Volume Poids des balles de maïs
MVA 750 80 x 80 x 120 cm 0,75 m3 500 à 600 kg*
MVA 1000 90 x 90 x 120 cm 0,95 m3 680 à 900 kg*
MVA 1250 104 x 104 x 120 cm 1,25 m3 900 à 1150 kg*

 

* avec env. 34 de matière sèche

La commande

L’électronique est centralisée dans une armoire de commande conforme aux normes industrielles. La commande de la machine prend en charge un ordinateur Beckhoff doté du système d’exploitation Windows 10. Cela offre des possibilités illimitées en termes d’automatisation et de modernisation.

Un grand écran couleur tactile de 12 pouces permet de commander la machine, de la surveiller et d’effectuer les réglages. Une tablette munie d’un écran 12 pouces et connectée à la machine par WLAN est disponible en option. L’installation peut également être connectée à un réseau externe.

Une connexion LAN ou WLAN permet d’effectuer facilement une télémaintenance / un accès à distance en toute sécurité avec une liaison VPN.

Le système d’entraînement

La machine est entraînée par un moteur électrique de 15 kW. Si vous travaillez sur le terrain, il est possible d’utiliser un générateur de courant pour le tracteur ou une génératrice de secours à moteur diesel.

Le moteur électrique est l’alimentation énergétique la plus performante et ne coûte que CHF 3.50 (€ 3.-) d’électricité par heure. Cela représente également un gros avantage en cas d’utilisation dans des installations industrielles, où le remplissage de la chambre de compression peut parfois être plus long. La presse est à l’arrêt pendant le remplissage afin d’éviter toute consommation d’énergie inutile.

Le remplissage de la presse

La presse peut être remplie du côté gauche ou droit de la machine. Le maïs est introduit directement dans une trémie de réception par un véhicule doseur. En option, il est possible d’effectuer le remplissage par le haut à l’aide d’un chargeur télescopique. En fonctionnement stationnaire, l’installation est également disponible sans système de remplissage.

Le système de remplissage

Le maïs est acheminé du tapis d’alimentation directement dans la chambre de compression grâce aux convoyeurs vertical et longitudinal. Le remplissage ne doit pas être interrompu dès que le pressage commence. Le maïs est accumulé au-dessus de la chambre de compression et sert de stock pour la prochaine balle. Si l’espace de stockage est insuffisant, le convoyeur de retour achemine le maïs dans le réservoir. Le volume du réservoir peut contenir jusqu’à 6 balles.

Le convoyeur longitudinal

Il achemine la matière dans la chambre de compression et directement dans le réservoir en cas de suralimentation. Il est possible d’abaisser le convoyeur longitudinal en cas de trajet sur route.

Le réservoir

La machine peut être alimentée en continu avec du maïs. Si la presse ne peut pas tout transformer, le maïs est entreposé provisoirement dans la trémie de 16 m3. Si le remplissage est trop lent, la machine ajoute automatiquement de la matière depuis le réservoir. Le fond mouvant achemine à nouveau la matière dans le convoyeur vertical. Cela permet d’utiliser la machine en permanence à pleine capacité, même si la quantité de matière introduite est faible voire nulle.

Le système de pressage

La chambre de compression est équipée de deux pistons inclinés. La chambre est remplie directement par le système de remplissage sans utiliser l’énergie de la presse. Les rouleaux répartiteurs garantissent un remplissage homogène de la chambre de compression.

La densité des balles est déterminée par l’ouverture en cours de la chambre de compression. La commande permet de sélectionner l’ouverture maximale des pistons de compression en fonction de la matière et de déterminer le taux de compression.

Lorsque le volume total de la chambre de compression ouverte est rempli, les deux pistons de compression se ferment simultanément. La totalité de la matière est comprimée en une seule fois. La cote finale à la fin du pressage est toujours la même et correspond aux dimensions de balle spécifiques à la machine. Le pressage de la matière ne dure que 10 à 14 secondes.

La force maximale de pressage peut atteindre 28 tonnes par mètre carré. Cela correspond à une force maximale de 35 tonnes par piston de compression.

Afin d’expulser encore plus d’air de la matière, les valeurs de pressage et de compression sont plus importantes que celles des balles. Le piston de compression recule ensuite en position d’éjection pour réduire la force de pressage. Les balles sont ainsi beaucoup plus stables. L’enveloppe constituée d’un film extensible standard permet de mieux absorber la force de pressage.

Le bord d’enrubannage – 1er enroulement

Quatre couvercles de fermeture s’ouvrent lorsque le pressage de la balle est terminé. Ces couvercles servent de guidage lors de l’expulsion de la balle. Un film extensible standard d’une largeur de 500 mm est enroulé autour des couvercles de fermeture ouverts. Afin d’absorber la force de pressage considérable, il est recommandé d’utiliser une épaisseur de 35 µ (min. 30 µ) au lieu du film standard de 25 µ.

Pendant que le bord d’enrubannage enroule le film autour de la balle, un cylindre pousse la balle hors de la chambre de compression. Cette combinaison assure un enroulement en spirale sur toute la longueur. 4 couches de film sont appliquées sur la balle au cours de cette étape. Le coût de ces 4 couches de film de 35 µ est estimé à CHF 2.20 (€ 1.90) ; ce film remplace le filet utilisé habituellement sur d’autres machines ou la feuille d’enveloppe.

La table d’enrubannage – 2e enroulement

Le cylindre d’éjection pousse la balle directement sur la table d’enrubannage. La table et les rouleaux pivotent la balle en même temps. Un film extensible standard provenant d’un rouleau d’une largeur de 750 mm est enroulé sur la balle.

Afin d’absorber la force de pressage considérable, il est recommandé d’utiliser une épaisseur de 35 µ (min. 30 µ) au lieu du film standard de 25 µ. 4 nouvelles couches de film sont appliquées de cette façon dans le sens horizontal sur la table d’enrubannage. Le coût de ces 4 couches de film de 35 µ est estimé à CHF 2.35 (€ 2.-).

Le gerbage et le transport des balles

Les balles sont prélevées de la table d’enrubannage avec un chargeur approprié. Une pince optimisée pour les balles carrées est proposée afin de faciliter la manipulation. Du fait de leur forme carrée, les balles s’empilent facilement. Les balles peuvent être superposées. Le chargement des remorques, l’arrimage du chargement et le transport sont également plus faciles et moins encombrants avec des balles carrées qu’avec des balles rondes.

L’ouverture des balles

La densité de pressage considérable des balles est également appréciable à l’ouverture. L’utilisation exclusive d’un film extensible sans filet ni feuille d’enveloppe facilite grandement l’ouverture des balles : il suffit de pincer la balle, couper le film, puis comprimer un peu la balle pour extraire le maïs. Le film est alors déposé sur le tas de maïs.

Il est également possible de transpercer facilement la balle à l’aide d’une pointe ou d’une pince à fourche. En cas de découpe du film, le maïs s’écoule et le film reste accroché aux pointes/dents. Cela représente un gros avantage lors du remplissage des mélangeuses. Si vous n’utilisez qu’une ration minimale au quotidien, il est possible de couper des tranches de la balle verticale ou horizontale comme des rondelles de saucisson. La balle résiduelle reste bien fermée grâce à l’enroulement bidirectionnel.

LISIBACH MASCHINENBAU AG  ❙  Eistrasse 11  ❙  CH-6102 Malters  ❙  Tel: +41 (0) 41 930 02 66  ❙  Fax: +41 (0) 41 938 02 66  ❙  E-mail: info@lisibach-mb.ch

Défiler vers le haut